Il est fréquent que les parents se demandent pourquoi leur nourrisson pleure toujours à la même heure chaque jour, particulièrement en fin de journée. Ces épisodes de pleurs peuvent être déroutants et épuisants pour toute la famille. Cet article explore les diverses raisons possibles derrière ces larmes du soir, en offrant des explications scientifiques et pratiques qui pourraient aider à apaiser ces moments difficiles.

Pleurs dus à la faim

Un nourrisson a un petit estomac et nécessite des repas fréquents. Les pleurs en soirée pourraient simplement signifier qu’il a faim. En fin de journée, le corps de votre bébé peut demander plus d’énergie avant la longue période de sommeil nocturne.

La meilleure manière de déterminer si les pleurs sont dus à la faim est de prêter attention aux signes suivants :

  • Mouvements de succion avec la bouche
  • Tête qui tourne vers le sein ou le biberon
  • Main portée à la bouche

Répondre rapidement à ces signes peut prévenir les pleurs. Assurez-vous aussi que votre méthode d’alimentation est adéquate, car une mauvaise position peut entraîner des frustrations chez le bébé.

bébé pleure car il a faim

Inconfort physique

L’inconfort est une autre cause courante des pleurs en fin de journée. Plusieurs facteurs peuvent causer cet inconfort comme un environnement trop chaud ou trop froid, une couche sale, ou encore des vêtements serrés.

Pour réduire le risque que votre bébé soit mal à l’aise, suivez ces conseils :

  1. Contrôlez la température ambiante : assurez-vous qu’elle est entre 20 et 22 degrés Celsius.
  2. Vérifiez régulièrement la couche et changez-la si nécessaire.
  3. Optez pour des vêtements confortables et adaptés aux conditions météorologiques.
Lire aussi :  Qu'est-ce qu'un nid d'ange ?

Les coliques et ballonnements

Beaucoup de bébés souffrent de coliques, ce qui entraîne des pleurs intenses, principalement en fin de journée. Les coliques sont caractérisées par des épisodes prolongés de pleurs sans raison apparente, souvent accompagnées de ballonnements.

Les signes habituels incluent :

  • Cris accrus après une tétée
  • Tirer ses jambes sur son ventre
  • Visage rouge et tendu

Des massages doux de l’abdomen ainsi que des mouvements de bicyclette avec les jambes peuvent parfois soulager la douleur due aux coliques. Une alimentation adaptée de l’allaitement maternel ou en lait artificiel peut également minimiser ces désagréments.

Besoins de défoulement

En fin de journée, les bébés accumulent beaucoup de tension et d’excitation. Ils peuvent avoir besoin de se défouler, ce qui explique ces accès de pleurs.

Offrir un espace sécurisé où votre bébé peut bouger librement peut être bénéfique. Voici quelques suggestions :

  • Inviter au jeu libre sous supervisio
  • Promenade dans une poussette ou écharpe de portage
  • Chansons douces ou bruits blancs pour les calmer

Fatigue excessive

Le cumul de fatigues au cours de la journée peut amener le nourrisson à pleurer davantage en soirée. Un cycle de sommeil perturbé ou insuffisant pourrait être à blâmer.

Mettre en place une routine de coucher est importante pour améliorer la qualité de sommeil de votre bébé. De nombreux enfants apprécient la répétition et sont rassurés par les rituels prévisibles tels que :

  • Un bain tiède à la même heure chaque soir
  • Une histoire ou une berceuse avant de dormir
  • Éviter les stimuli forts avant l’heure du coucher
Lire aussi :  Les secrets pour choisir les meilleurs produits de bain pour bébé (et ceux à éviter)

Stimuli excessif

Les jeunes bébés sont souvent submergés par les nouveaux stimulis de la lumière, des sons et des activités de la journée. Cela devient particulièrement manifeste en fin de journée lorsqu’ils ne supportent plus autant de stimulation.

Adopter certaines mesures peut aider à limiter cette surcharge sensorielle :

  • Réduire les sources de lumières vives
  • Établir une ambiance calme et paisible dans la maison
  • Limiter le nombre de visites ou évènements stressants dans la journée

bébé pleure fin de journée

Problèmes médicaux sous-jacents

Bien que moins communs, certains problèmes médicaux peuvent également causer des pleurs persistants en fin de journée. Des affections telles que le reflux gastro-œsophagien, ou autres conditions médicales nécessitant une consultation pédiatrique, peuvent être en cause.

Si les pleurs persistent malgré toutes vos tentatives, voir un professionnel de santé peut s’avérer nécessaire. Le médecin effectuera alors une évaluation détaillée permettant d’écarter d’éventuels problèmes médicaux plus sérieux.

Pour conclure, bien comprendre et identifier les causes potentielles des pleurs en fin de journée de votre bébé peut grandement améliorer la situation et permettre de trouver des solutions adaptées. Chaque nourrisson étant unique, il peut demander un mélange différent d’interventions pour obtenir une réponse positive.

Author

En tant que maman d'un petit garçon de trois ans, j'explore chaque jour les joies et les défis de la maternité. Sur Le Plaisir d'Apprendre, je partage avec humour et tendresse nos aventures, espérant inspirer et soutenir d'autres parents.

Comments are closed.