Observez attentivement votre enfant. Les premières années de vie sont essentielles pour le développement des compétences essentielles. Découvrons ensemble les étapes clés et comment détecter d’éventuels retards.

Pourquoi les premières années sont-elles les plus importantes ?

Les premières années de la vie d’un enfant sont fondamentales pour le développement de compétences telles que le langage, l’interaction sociale, la perception, le raisonnement, la locomotion et les capacités physiques. Il est important de connaître ce qui est attendu à chaque âge.

Les bébés ne se développent pas tous exactement au même rythme, mais il existe des périodes typiques pour certaines compétences. Le neurologue pédiatrique, Dr. Anderson Nistche, explique que si des signes de retard persistent par rapport aux âges typiques, cela peut indiquer un problème.

Les parents doivent observer les progrès de leur enfant et en discuter avec le pédiatre lors des consultations régulières.

bébé a du retard développement

Quels sont les signes de retard à surveiller ?

Surveiller les étapes du développement neuromoteur de votre enfant est indispensable, surtout dans les premières années. La Société Française de Pédiatrie (SFP) recommande de suivre un guide pour les parents et les pédiatres, basé sur un contenu élaboré par les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) aux États-Unis.

Ce guide propose des descriptions des « marquages » attendus pour chaque âge. Les parents peuvent cocher les compétences que leur enfant a acquises et discuter de ce questionnaire avec le pédiatre.

Lire aussi :  Mon enfant ne veut jamais boire de l'eau : Découvrez les astuces pour l'encourager

Les étapes clés du développement

Le guide de développement propose des jalons pour différentes tranches d’âge :

  • 2 mois : Regarde les visages, émet des sons autres que des pleurs, bouge les bras et les jambes.
  • 4 mois : Sourit pour attirer l’attention, tourne la tête vers la voix, tient un jouet dans la main.
  • 6 mois : Reconnaît des personnes familières, met des objets dans sa bouche, se soutient sur les mains en position assise.
  • 9 mois : Réagit quand un parent ou un soignant s’éloigne, lève les bras pour être porté, cherche des objets cachés, s’assoit sans soutien.
  • 1 an : Dit “au revoir”, comprend “non”, cherche des objets cachés, marche en tenant les meubles.

Quand s’inquiéter des retards de développement ?

Les retards peuvent parfois indiquer un problème de santé nécessitant une intervention. Les retards de langage, par exemple, peuvent signaler des troubles auditifs ou être un signe de trouble du spectre autistique (TSA). Les difficultés motrices peuvent indiquer des conditions neurologiques ou génétiques.

Même si tous les retards ne sont pas alarmants, une observation attentive et des consultations régulières sont essentielles. Une phrase fréquente telle que « Chaque enfant a son propre rythme » ne doit pas empêcher une évaluation spécialisée lorsque des retards sont observés.

Comment stimuler le développement de votre enfant

Les parents jouent un rôle majeur dans le développement de leur enfant. Un environnement stimulant est nécessaire pour développer les compétences cognitives, motrices, linguistiques et socioémotionnelles. Par exemple, laisser l’enfant explorer des mouvements comme rouler, ramper et marcher dans un environnement sécurisé est bénéfique.

Pour le développement du langage, il est utile de parler à l’enfant, de chanter et de lire des histoires. Ces activités enrichissent le vocabulaire et les compétences en communication. Encourager les interactions avec d’autres enfants et nommer les émotions aident également au développement socioémotionnel.

Lire aussi :  Comment encourager les enfants à lire en été sans que cela ne ressemble à des devoirs ?

maman inquiete bébé retard développement

L’impact de la pandémie sur le développement des enfants

La pandémie de COVID-19 a affecté les interactions sociales et les opportunités d’apprentissage, retardant notamment le développement socioémotionnel et linguistique. Le CDC a ajusté certains repères de développement, par exemple en augmentant l’âge auquel un enfant doit connaître 50 mots de 24 à 30 mois.

Malgré ces perturbations, le développement reprend normalement lorsque les facteurs de stress environnementaux sont supprimés. L’important est de continuer à surveiller attentivement et de maintenir des consultations régulières avec le pédiatre.

Observer les signes et les progrès de votre enfant, tout en maintenant des consultations régulières avec le pédiatre, est essentiel pour assurer un développement sain. Les parents ont un rôle actif à jouer en fournissant un environnement stimulant et en surveillant attentivement le développement de leur enfant.

Author

Je suis Camille, mère d'une fille de six ans et d'un fils de quatre ans, vivant les hauts et les bas de la parentalité avec un cœur ouvert et un esprit pragmatique. Sur Le Plaisir d'Apprendre, je partage nos expériences, cherchant à offrir soutien et inspiration à d'autres familles.

Comments are closed.