Durant la période de grossesse, un des paramètres importants à surveiller est la position du bébé dans l’utérus. Il arrive parfois que le fœtus se présente par le siège, ne facilitant pas l’accouchement et posant ainsi quelques problèmes pour les parents et les professionnels de santé.

Pourquoi ce phénomène se produit-il ? Quelles sont les différentes causes qui peuvent entraîner cette situation ? Cet article vous propose de faire un tour d’horizon des facteurs entrant en jeu.

Qu’est-ce que la présentation par le siège ?

La présentation par le siège concerne environ 3 % à 5 % des grossesses à terme. Dans ce cas particulier, la tête du bébé n’est pas orientée vers le bas mais plutôt au niveau de l’abdomen de la maman, tandis que les fesses ou les pieds sont dirigés vers le col de l’utérus. On distingue plusieurs types de présentations par le siège :

  • Le siège décomplété : les jambes du bébé sont pliées en position assise avec les pieds contre les fesses;
  • Le siège complet : les jambes du bébé sont parfaitement repliées sur elles-mêmes et coincées sous ses fesses;
  • La présentation podalique : une ou deux jambes du bébé sont tendues vers le bassin maternel, les fesses ne touchant pas le col de l’utérus.
Lire aussi :  Attention : Ces signes peuvent révéler un déni de grossesse (Ne les ignorez pas !)

présentation siège bébé

Anatomie du bébé et développement intra-utérin

La forme et la taille du bébé

L’une des raisons les plus courantes pour qu’un bébé se présente par le siège est liée aux caractéristiques physiques du fœtus lui-même.

Un bébé dont la tête est disproportionnée par rapport à ses membres, ou un bébé en position allongée dans l’utérus peuvent être incités à adopter une présentation par le siège.

Tonicité musculaire du fœtus

La tonicité musculaire du bébé joue également un rôle important dans sa position in utero. Une hypotonie (faiblesse) ou une hypertonicité (excès de force) des muscles peut rendre difficile pour le bébé de s’orienter correctement dans l’utérus et d’adopter la position céphalique (la tête vers le bas) avant l’accouchement.

Âge gestationnel

Les taux de présentation par le siège sont plus élevés chez les bébés prématurés car leur tonus musculaire peut ne pas être suffisamment développé pour favoriser une rotation naturelle vers la position céphalique.

Facteurs maternels affectant la présentation par le siège

Anomalies de l’utérus

Certains problèmes d’anatomie utérine tels que les malformations congénitales, les fibromes ou les séquelles de chirurgie peuvent perturber la position du bébé dans l’utérus. Par exemple, un utérus bicorne (en forme de cœur) réduit l’espace disponible pour le bébé et augmente les chances qu’il se présente par le siège.

Présentation placentaire

La localisation du placenta peut également avoir un impact sur la présentation du bébé. Un placenta qui recouvre partiellement ou totalement le col de l’utérus (placenta praevia) peut empêcher le bébé de s’orienter correctement vers la position céphalique.

Lire aussi :  S'énerver lorsqu'on est enceinte : Découvrez les dangers potentiels pour la grossesse

Niveau de liquide amniotique

Le volume de liquide amniotique encadrant le fœtus peut affecter sa capacité à bouger et à changer de position dans l’utérus.

Une quantité insuffisante de liquide (oligoamnios) ou une surabondance (polyhydramnios) peut favoriser la présentation par le siège en offrant moins d’opportunités au bébé de s’orienter correctement.

echographie bébé maman

Autres facteurs contribuant à la présentation par le siège

Grossesses multiples

Les femmes enceintes de jumeaux, triplés ou plus ont davantage de risques d’avoir des bébés présentés par le siège. L’espace limité dans l’utérus rend difficile la rotation des fœtus, surtout lorsque l’un des bébés est déjà orienté en position céphalique.

Antécédents médicaux

Les antécédents médicaux de la mère peuvent également influencer la position du bébé. Les femmes ayant déjà eu un accouchement par voie basse ont généralement moins de risque d’avoir un bébé présenté par le siège, car leur utérus et leur bassin ont déjà été optimalisés pour une naissance céphalique.

Au final, il est important de rappeler que chaque grossesse est différente et que plusieurs facteurs peuvent contribuer à la présentation par le siège. Cependant, grâce à une bonne surveillance et au suivi médical approprié, les professionnels de santé sont en mesure de détecter cette situation et d’accompagner au mieux les parents lors de l’accouchement.

Author

En tant que maman d'un petit garçon de trois ans, j'explore chaque jour les joies et les défis de la maternité. Sur Le Plaisir d'Apprendre, je partage avec humour et tendresse nos aventures, espérant inspirer et soutenir d'autres parents.

Comments are closed.