Apprendre à écouter nos enfants et utiliser des phrases adaptées peut transformer notre relation avec eux. Découvrez nos conseils pour mieux communiquer avec vos enfants.

Les raisons pour lesquelles votre enfant n’écoute pas

  • Votre enfant est en pleine évolution et construit son identité. Cette période de confrontation avec les adultes de référence est normale. Il teste les limites et cherche à comprendre jusqu’où il peut aller.
  • Parfois, les enfants ne défient pas intentionnellement leurs parents. Ils peuvent être motivés par des désirs sincères qui les empêchent d’écouter. Les parents doivent écouter leurs enfants pour comprendre si ce qu’ils demandent est réellement prioritaire à ce moment précis.
  • La compréhension du temps et le contrôle des instincts ne sont pas encore pleinement développés chez les enfants. Ils ont souvent du mal à résister aux tentations et à évaluer les risques, ce qui peut compliquer leur capacité à écouter les instructions des adultes.

enfant qui n'écoute pas ses parents

Que faire lorsque votre enfant n’écoute pas ?

Pour que votre enfant vous écoute, il vous faudra créer une relation de confiance avec lui.

Pour être écouté, il faut savoir écouter. Une relation basée uniquement sur l’imposition des règles ne fonctionne pas. En écoutant votre enfant, vous montrez que vous comprenez et respectez ses besoins, ce qui favorise une meilleure coopération.

Déterminez les aspects sur lesquels vous devez être intransigeant et mettez la relation avec votre enfant au premier plan pour le reste. Être uniquement autoritaire ne construit pas une relation de confiance.

Lire aussi :  Votre enfant ne veut pas dormir dans son lit ? Méthodes efficaces pour parents en détresse !

enfant dispute parents

8 phrases à utiliser lorsque votre enfant n’écoute pas

  • “Faisons-le ensemble” : Réduisez l’utilisation de l’impératif et adoptez des phrases inclusives pour encourager la coopération.
  • “Quand nous serons plus calmes, nous en parlerons” : Maintenez la règle tout en ouvrant la porte à une discussion future pour comprendre les sentiments de votre enfant.
  • “Nous partirons dans 15 minutes” : Prévenez votre enfant à l’avance pour qu’il ait le temps de se préparer mentalement aux changements à venir.
  • “Que veux-tu faire ?” : Cette question permet de comprendre les désirs de votre enfant et de lui donner un sentiment de contrôle, même dans les limites que vous fixez.
  • “J’ai peur quand tu fais…” : Exprimez vos émotions pour aider votre enfant à comprendre les raisons derrière vos demandes.
  • “Quand tu auras fait… nous ferons” : Évitez les menaces et proposez des possibilités qui renforcent la confiance et l’autonomie de votre enfant.
  • “Ici, on marche” : Utilisez des phrases positives pour indiquer ce que vous attendez de votre enfant plutôt que ce que vous interdisez.
  • “Ajoutons-le à la liste de souhaits” : Lorsque votre enfant désire quelque chose, parlez-en avec lui pour comprendre son intérêt et différer l’achat sans générer de frustration immédiate.
Author

En tant que maman d'un petit garçon de trois ans, j'explore chaque jour les joies et les défis de la maternité. Sur Le Plaisir d'Apprendre, je partage avec humour et tendresse nos aventures, espérant inspirer et soutenir d'autres parents.

Comments are closed.