Le co-sleeping, ou sommeil partagé avec votre bébé, suscite de nombreux débats parmi les experts en parentalité. Tandis que certains prônent l’indépendance précoce du nourrisson, d’autres soulignent les bienfaits rassurants de la proximité nocturne avec les parents.

Découvrez e les avantages et les inconvénients du co-sleeping afin de vous aider à faire un choix éclairé pour votre famille.

Les avantages du co-sleeping

  • Des études menées par Evelyne Touchette et Gabrielle Fréchette-Boilard à l’Université du Québec à Trois-Rivières démontrent que le co-sleeping favorise le lancement de l’allaitement ainsi que sa durée et exclusivité.
  • La proximité nocturne entre le parent et l’enfant stimule une augmentation significative de l’allaitement exclusif sur une plus longue période.
  • La proximité durant la nuit permet également de synchroniser le rythme circadien du bébé à celui du parent. Ceci peut contribuer à un sommeil plus régulier et apaisant pour l’enfant.
  • Une autre étude indique que les enfants ayant bénéficié de co-sleeping pendant plus de six mois montrent moins de signes d’anxiété lors de leur entrée en école maternelle, comparativement aux enfants n’ayant pas dormi avec leurs parents.

bébé dort avec sa maman

Les inconvénients du co-sleeping

Des réveils nocturnes fréquents

Un des principaux désavantages du co-sleeping est que les bébés partageant le lit avec leurs parents se réveillent plus souvent que ceux dormant seuls. Par conséquent, les nuits sont moins longues et peuvent nécessiter plus de siestes diurnes pour compenser.

Espace restreint

Lorsque le lit est partagé entre deux adultes et un bébé, l’espace disponible pour dormir devient limité. Cette situation pourrait gêner à la fois les parents et l’enfant, compromettant la qualité du sommeil pour tous.

Lire aussi :  Est-ce que mon bébé mange assez ? Les signes à surveiller

Impact sur l’intimité du couple

La présence constante de l’enfant dans le lit conjugal peut affecter l’intimité du couple. Il est essentiel pour les parents de maintenir un équilibre entre les besoins du bébé et ceux de leur relation pour éviter toute tension inutile.

  • Réveils fréquents  : Les nuits fragmentées réduisent la qualité de sommeil de toute la famille.
  • Manque d’espace  : Le confort de chacun peut être compromis par l’exiguïté du lit partagé.
  • Diminution de l’intimité  : La présence du bébé peut nuire à la vie intime du couple.

bébé dort avec ses parents co sleeping

Le co-sleeping présente à la fois des avantages notables et des inconvénients importants. D’un côté, il renforce l’allaitement, synchronise les rythmes naturels et réduit le stress chez l’enfant. De l’autre, il engendre des réveils fréquents, limite l’espace de sommeil et peut nuire à l’intimité des parents. Chaque famille doit évaluer ces facteurs en fonction de ses besoins spécifiques et déterminer la meilleure approche pour le bien-être de tous ses membres.

Il est crucial de ne jamais oublier qu’au-delà des débats théoriques, le choix du mode de sommeil doit correspondre à ce qui fonctionne le mieux pour toute la famille. Que vous choisissiez le co-sleeping ou non, veillez toujours à garantir un environnement sécuritaire et propice au sommeil pour votre enfant.

Author

En tant que maman d'un petit garçon de trois ans, j'explore chaque jour les joies et les défis de la maternité. Sur Le Plaisir d'Apprendre, je partage avec humour et tendresse nos aventures, espérant inspirer et soutenir d'autres parents.

Comments are closed.