Les jeunes parents sont souvent confrontés à une question importante lorsqu’ils élèvent leur petit : À quel âge le bébé est-il en mesure de comprendre lorsqu’il est grondé ? Comprendre l’évolution des capacités linguistiques et cognitives du bébé est crucial pour établir une communication efficace et adaptée.

L’évolution des compétences linguistiques et cognitives du bébé

Durant les premiers mois de vie, le bébé communique principalement grâce à des signaux non-verbaux, tels que les pleurs et les sourires. C’est seulement progressivement qu’il développe des compétences langagières permettant d’interagir avec son entourage de manière plus complexe. Cette évolution se fait par étapes clés, avec des variations significatives entre chaque bébé :

  • Entre 0 et 3 mois : Les bébés expriment leurs besoins par des cris et des pleurs. Ils reconnaissent également la voix de leurs parents et réagissent à certaines stimulations sonores.
  • Entre 4 et 6 mois : Les bébés commencent à babiller et à émettre des sons afin d’attirer l’attention de leur entourage. Ils comprennent également quelques mots simples, comme « maman » ou « papa ».
  • Entre 7 et 9 mois : Les bébés développent la « permanence de l’objet », c’est-à-dire la capacité à comprendre que les choses continuent d’exister même lorsqu’elles sont hors de leur champ de vision. Ils commencent également à éprouver l’angoisse de la séparation.
  • Entre 10 et 12 mois : Les bébés augmentent leur vocabulaire, comprennent davantage de mots et commencent à associer des actions à ces mots (par exemple, lever les bras quand on leur dit « haut les mains »).
Lire aussi :  Comment aborder le sujet de la mort avec les enfants : Trouver les mots justes sans effrayer

Ce qu’il faut retenir :

Le développement linguistique et cognitif du bébé s’étend sur plusieurs mois et présente des variations individuelles. Il est donc difficile de déterminer un âge précis auquel un bébé comprend lorsqu’on le gronde.

Comment adapter sa communication en fonction de l’âge du bébé ?

Pour établir une communication efficace avec son bébé, il est essentiel de prendre en compte son état de développement et ses compétences cognitives et langagières actuelles. Voici quelques conseils pour adapter votre manière de gronder selon l’âge de votre enfant :

  • Avant 6 mois : Les bébés sont trop jeunes pour comprendre la notion de punition ou de gronderie. Au lieu de cela, concentrez-vous sur des interactions positives et renforcez les bons comportements en les félicitant par des sourires, des caresses et des mots doux.
  • Entre 6 et 9 mois : Vous pouvez commencer à dire « non » fermement lorsque votre bébé fait quelque chose d’inapproprié. Toutefois, assurez-vous de ne pas trop insister sur les réprimandes, et veillez à équilibrer ces moments avec des encouragements pour les bonnes actions.
  • Entre 10 et 12 mois : À cet âge, votre bébé comprendra mieux les interdictions et pourra commencer à se voir imposer des limites. N’hésitez pas à utiliser un ton ferme pour exprimer votre désapprobation, mais privilégiez toujours la communication positive et l’affection.

Ce qu’il faut retenir

Adapter sa communication en fonction de l’âge du bébé est essentiel pour élaborer des échanges efficaces et bienveillants. Le grondement doit être utilisé avec modération et toujours associé à des interactions positives pour encourager le bon comportement.

Lire aussi :  Papa : Pourquoi il ne s'occupe pas beaucoup du bébé ?

Le développement linguistique et cognitif d’un bébé s’étend sur plusieurs mois et connaît des variations individuelles. Il n’y a donc pas d’âge précis auquel un bébé sera capable de comprendre lorsqu’on le gronde. Cependant, il est possible d’adapter sa communication et son approche en tenant compte de l’évolution de ses compétences.

Une chose est certaine : le plus important dans l’éducation de votre enfant est de favoriser une communication bienveillante et empathique, qui encourage positivement les bons comportements et respecte le rythme de développement de votre bébé.

Author

En tant que maman d'un petit garçon de trois ans, j'explore chaque jour les joies et les défis de la maternité. Sur Le Plaisir d'Apprendre, je partage avec humour et tendresse nos aventures, espérant inspirer et soutenir d'autres parents.

Comments are closed.